Vos Traction Aids sont-ils bien positionnés?

140108_traction_aidsCe mardi, un voisin nous a offert un beau spectacle. Dû aux conditions climatiques franchement démentes (un mélange de pluie, de neige et de malchance), le pauvre est resté pris avec sa voiture dans son entrée de cour. N’écoutant que son courage, Georges (appelons-le Georges pour préserver son anonymat) sortit alors sa paire de Traction Aids afin de se sortir du pétrin.

Après avoir soigneusement positionné ceux-ci sous ses pneus, il retourna dans sa voiture, engagea celle-ci en marche arrière et appuya sur l’accélérateur. Rien à faire, les pneus continuaient de tourner sans pour autant réussir à avoir assez de traction pour déplacer la voiture.

Qu’à cela ne tienne, Georges sortit de la voiture, replaça les Tractions Aids en essayant de les pousser encore plus profond et retourna dans la voiture.

Même résultat.

Le manège a bien repris 4 ou 5 fois jusqu’à ce que Georges se rende compte de son erreur.

En effet, convaincu que sa voiture était de type propulsion (souvent appelé à tort traction arrière), ce dernier avait placé ses Traction Aids sous les roues arrières. Il continuait donc de “virer de d’tsour” car les pneus qui font bouger la voiture étaient ceux situés à l’avant du véhicule!

140108_car_stuck_in_the_snowDans la minute qui a suivi, Georges était sorti de son bourbier et était en route pour son rendez-vous.

Il a simplement fallu qu’il remette en question ce qu’il tenait pour acquis.

Georges n’est pas le seul à qui ça arrive. En fait, ces croyances limitatives sont très présentes dans nos organisations et empêchent celles-ci de réaliser leur plein potentiel.

Pourquoi?

Simplement parce que nous ne savons même pas qu’elles existent! Comment pouvons-nous challenger quelque chose qui est inexistant pour nous?

En conséquence, nous ne nous posons pas les bonnes questions et n’essayons pas de voir les choses différemment.

En effet, si nous croyons qu’éteindre des feux constamment est normal pour notre entreprise, nous n’essayerons même pas d’y mettre fin en trouvant des solutions.

140108_accidental_ceoTom Voccola, auteur du livre The Accidental CEO, a dressé une liste de plusieurs de ces croyances. Je vous partage mes préférées en espérant qu’elles susciteront une réflexion de votre part:
1. Il est normal d’éteindre constamment des feux;
2. Travailler plus d’heures va faire une différence;
3. Les employés se fichent de l’entreprise;
4. Responsabiliser est la même chose que déléguer mais avec plus de corde;
5. Gérer et diriger sont la même chose;
6. Avoir des problèmes de communication constitue la norme;
7. Les employés veulent qu’on leur dise quoi faire;
8. Les gens ne changent pas;
9. Les émotions n’ont pas leur place dans l’entreprise;
10. Les diplômes et l’expérience sont plus importants que la personnalité.

Ma question pour vous:
En 2014, quelle croyance allez-vous laisser tomber pour emmener votre entreprise vers de nouveaux sommets?

2 thoughts on “Vos Traction Aids sont-ils bien positionnés?

  • Ah le changement,…. Y a t il quelque chose de plus dur que de changer des habitudes?
    Bonnes ou mauvaises, les habitudes ne se distinguent pas.
    Il semble être aussi difficile de changer une mauvaise habitude que d’adopter une bonne habitude,…….. N’est ce pas ce que nous constatons déjà en ce 10 janvier après seulement 240 h a tenter d’appliquer nos nouvelles résolutions?
    J’ai publié sur mon blog un petit outil qui pourrait (peut être, un peu, on ne sait jamais,….) nous aider a prendre le changement par la main avant qu’il ne nous prenne au cou .
    Richard as tu des outils à partager? Pour tenir au moins un mois avec nos résolutions!

Comments are closed.