4 raisons de choisir des solutions imparfaites

Améliorer la productivité de notre entreprise implique d’investir du temps et des ressources. Étant un farouche partisan de la loi du moindre effort, j’ai tendance à recommander à mes clients de se contenter de solutions imparfaites afin de maximiser l’utilisation de ces mêmes ressources. En effet, l’expérience m’a démontré qu’une solution efficace à 80% est souvent mieux qu’une solution efficace à 100%.

Voici quatre bonnes raisons pourquoi vous devriez choisir des solutions imparfaites :

#1. Le 20% supplémentaire demande trop d’effort.
En effet, les efforts en termes de temps, d’argent et de ressources sont outrageusement trop grands par rapport au gain que l’on peut faire dans le dernier 20%. Le retour sur investissement (RSI) n’est tout simplement pas suffisant. Voici un bel exemple de la loi de Pareto en pleine action: 80% d’effort donnant un maigre 20% de résultat…

#2. La solution est plus facile à implanter
Lorsque la solution est présentée comme un work-in-process, la résistance à l’implantation est moins grande. Les gens comprennent alors qu’il reste des bouts à ficeler et que des ajustements seront nécessaires en cours de route. En fait, cela constitue même une belle occasion pour inviter le personnel à contribuer à l’amélioration de la solution (à condition de le faire avec honnêteté et ouverture).

#3. La solution est plus rapide à implanter
Lorsqu’on se concentre sur la mise en place d’une solution plutôt que sur le fignolage des petits détails, les résultats se font voir plus rapidement. L’action l’emporte toujours sur l’inertie causée par la recherche de la perfection. C’est le principe du Ready, Fire, Aim: lorsque vous voulez atteindre un but rapidement, mettez vous en action puis corrigez le tir en cours de route ce qui nous emmène à…

#4. La solution imparfaite permet de s’ajuster en cours de route
C’est probablement le plus grand avantage. En effet, puisque la solution nous laisse une certaine latitude, il est encore possible de s’ajuster à la réalité de l’entreprise et de ceux qui y travaillent. Contrairement à une solution “parfaite” dont les moindres détails ont été développés de façon théorique, cette dernière permet de s’adapter plus facilement aux imprévus qui ne se révèlent que par l’action. Le résultat: une solution plus efficace en fin de compte.

Bien sûr, il s’agit de généralités: si vous travaillez dans le domaine pharmaceutique et que vous manipulez des virus, je souhaite fortement que vos solutions de sécurité soient parfaites!